Bienvenue

L'histoire du Far West, de 1865 à 1889, à travers l'étude de faits divers authentiques et de ce qui en a fait la légende.

Catégories

BLACK-OUT.

HADOPI - Le Net en France : black-out
Mercredi 6 septembre 3 06 /09 /Sep 17:40

Qui n'a pas entendu parlé du fameux règlement de comptes au O.K. Corral ?* Mais à part ce que les productions Hollywoodienne nous en ont montré, savez-vous ce qui s'est vraiment passé ce 26 octobre 1881 à Tombstone, Arizona ?

 
* Notez que j'écris volontairement au O.K. Corral et non à O.K. Corral comme la traduction française du titre du film de 1957 de John Sturges. En effet dans "Gunfight at the O.K. Corral", "at the" se traduit en Français par "au" et non "à"… O.K. Corral n'était pas une ville mais une sorte d'écurie en plein centre de la ville de Tombstone, baptisée ainsi par son propriétaire. Mais bon c'est un détail.

Tombstone, 1879
 

Tout commença en décembre 1879 avec l'arrivée à Tombstone de Wyatt Earp, accompagné de sa deuxième femme "Mattie", une ancienne prostituée, et de deux de ses frères : James et Virgil et leur épouse. Tombstone était une "ville champignon" d'Arizona en plein essor suite à la découverte récente d'importants gisements de minerai d'argent.

Virgil avait été préalablement nommé marshal adjoint de la ville. Quant à Wyatt, il avait été entre autres un brillant adjoint du marshal de Dodge City entre les années 1877 et 1879, où il avait participé à rétablir l'ordre. Cependant son parcours n'était pas sans tâches, et il avait déjà eu quelques démêlés avec la justice. Il comptait établir à Tombstone une ligne de diligence, mais il découvrit en arrivant qu'il en existait déjà deux en activité. Il travailla alors comme "shootgun messenger", c'est-à-dire comme homme armé à bord d'une diligence chargé d'assurer sa sécurité.

Au début de 1880, les Earp furent rejoints par deux autres de leurs frères : Morgan et Warren ; puis en septembre par un ami de Wyatt : John "Doc" Holliday. Leur amitié remontait à août 1878, lorsque Doc sauva la vie de Wyatt alors que celui-ci tentait de mettre fin à une bagarre dans un bar de Dodge City.
Doc Holliday, dentiste de son état, s'était rapidement reconverti en joueur professionnel. Il avait la réputation d'être belliqueux et impulsif, sûrement en partie à cause de ses fréquents états d'ébriété qui lui permettaient de supporter sa tuberculose.

Le 25 juillet 1880 Virgil Earp (le marshal adjoint) accusa Frank et Tom McLaury, deux "marchands de bétail", d'avoir volé six mules à l'armée Américaine. Virgil, ses frères Wyatt et Morgan, ainsi qu'un petit contingent de l'armée dont faisait partie le capitaine Hearst, partirent au ranch des McLaury où les mules avaient été signalées. Il était fréquent à cette époque que de petites troupes d'hommes de loi et de citoyens assermentés pour l'occasion, soient formées dans le but de poursuivre des malfaiteurs ou de régler quelque affaire. En arrivant au ranch des McLaury, la troupe les prit la main dans le sac, en train de changer le marquage des mules. Afin d'éviter un conflit, Hearst conclut un compromis avec les McLaury, ces derniers s'engageaient à rendre les mules après leur départ. Or les mules ne furent jamais restituées ; aussi le capitaine Hearst publia un compte-rendu dans la presse qui porta atteinte à la réputation de Frank McLaury, mais aucune autre poursuite ne fut engagée… Cet incident marqua le début d'une animosité entre les Earp et les McLaury.

Les McLaury faisaient partie d'une bande appelée les "Cowboys" composée en grande partie d'individus pour qui le vol de bétail et les braquages en tous genres représentaient des compléments de revenu tout à fait honorables. Les "Cowboys" étaient plutôt populaires à Tombstone contrairement à ce que le cinéma nous a laissé entendre. Il ne s'agissait pas d'un gang au sens moderne du terme, mais plutôt d'un groupe dans lequel les membres s'entraidaient ou s'associaient selon les liens amicaux ou familiaux qui les unissaient.
Les Earp et Doc Holliday les côtoyaient quotidiennement et avaient même probablement tissé des liens d'amitié avec certains d'entre eux.

Durant l'été 1880, Wyatt fut nommé shérif adjoint du comté de Pina dont Tombstone faisait partie. Il ne le resta que trois mois, car suite aux élections du shérif du comté, le candidat victorieux lui préféra Johnny Behan pour des raisons politiques (Wyatt ayant soutenu son adversaire…). Quelques mois plus tard, Tombstone passa sous la juridiction du comté de Cochise et Wyatt envisagea d'être candidat au poste de shérif du comté face à Johnny Behan, mais il préféra finalement conclure un arrangement avec lui. Behan s'engageait à le nommer shérif adjoint s'il gagnait les élections ; mais après sa victoire Behan nomma quelqu'un d'autre.

C'est dans ce contexte que débuta une série d'événements qui aboutirent à la fusillade du 26 octobre.

Le 15 mars 1881 eu lieu une tentative de braquage de diligence au cours de laquelle deux personnes furent tuées. Trois "Cowboys" furent rapidement soupçonnés, et des rumeurs circulèrent à propos de l'implication de Doc Holliday qui était ami avec l'un d'entre eux. Wyatt, qui ambitionnait d'être élu shérif, se dit que résoudre cette affaire pourrait l'aider à gagner les prochaines élections, et ferait de plus cesser les rumeurs concernant l'implication de son ami Doc. Il rencontra donc Ike Clanton et Frank McLaury, membres éminents de la bande des Cowboys, afin de leur proposer un marché.

Les Clanton n'étaient pas des inconnus pour Wyatt, il avait déjà eu un contentieux avec eux concernant un cheval qui lui avait été volé peu après son arrivée à Tombstone. Il avait dû aller le chercher à Charleston, où il l'avait retrouvé aux mains de Billy Clanton (le frère de Ike) ; le comportement qu'avait alors eu ce dernier n'avait laissé guère de doute quant à sa culpabilité.

Wyatt savait que Ike Clanton et Frank McLaury connaissaient bien les trois suspects, et certainement l'endroit où ils se cachaient. Wyatt leur proposa s'ils l'aidaient à les arrêter, de leur verser la totalité de la récompense promise pour leur arrestation (soit 3600$). Aux dires de Wyatt, Ike Clanton et Frank McLaury acceptèrent le marché, sachant que si cet arrangement parvenait aux oreilles des Cowboys leur vie ne tiendrait plus qu'à un fil. Malheureusement deux des trois suspects furent tués dans un incident totalement étranger à l'affaire avant d'avoir pu être arrêtés, et l'histoire de l'arrangement conclu entre Ike, Frank et Wyatt se répandit…

Ike Clanton et Frank McLaury n'eurent alors de cesse de clamer aux quatre coins du comté à qui voulait l'entendre que bien évidemment tout cela n'était qu'un tissus de mensonges fomenté par les Earp afin de couvrir leur propre implication dans l'attaque de la diligence aux côtés de Doc Holliday. Ils ajoutèrent certainement qu'ils comptaient bien régler ça un de ces jours avec eux, histoire d'être plus crédibles. Bien entendu ces menaces finirent par arriver aux oreilles des Earp ainsi qu'à celles – bien plus "sensibles" – de Doc Holliday.

Le 8 septembre un nouvel incident vint encore aggraver la situation. Deux bandits masqués attaquèrent une diligence près de Bisbee ; d'après les témoins il s'agissait de deux Cowboys : Pete Spence et Frank Stilwell qu'ils reconnurent d'après leur voix. Wyatt et Virgil firent partie de la troupe qui les pista, et Wyatt permit de confondre Stilwell grâce aux empreintes particulières que laissaient ses bottes. Stilwell et Spence furent alors arrêtés puis relâchés malgré les charges qui leur étaient reprochées.

Le 13 octobre suivant Stilwell et Spence furent à nouveau arrêtés suite à une nouvelle attaque de diligence ; à cette occasion Wyatt et Virgil Earp leur signifièrent une nouvelle charge concernant la précédente attaque de Bisbee. Stilwell et Spence étaient de bons amis des Clanton et des McLaury, et ces derniers virent dans cette double arrestation un acharnement des Earp contre les deux Cowboys. Frank McLaury prit alors à partie Morgan Earp en pleine rue, en présence de Ike Clanton et d'autres Cowboys, menaçant les Earp de mort s'ils arrêtaient encore Stilwell et Spence ou un McLaury…

Les menaces de mort à l'encontre des Earp, proférées par Ike Clanton, Frank et Tom McLaury et d'autres Cowboys, continuèrent de plus belle. Ces menaces répétées eurent tôt fait d'irriter les Earp et surtout Doc Holliday.

Le jour où tout a basculé…

C'est dans ce contexte très tendu que, le 25 octobre 1881 vers 11 heures du matin, Ike Clanton et Tom McLaury arrivèrent à Tombstone afin de régler quelques affaires (professionnelles) et acheter des provisions. Comme la loi l'imposait à toute personne entrant en ville, ils déposèrent leurs armes dans un Saloon.

Le soir même peu après minuit Doc Holliday, irrité par les menaces et les rumeurs qu'il avait entendues (et sûrement aussi par son penchant pour l'alcool), interpella Ike Clanton alors que ce dernier était en train de dîner. Le ton monta rapidement, Doc avait la main dans la poche de son manteau. Il dit à Ike de sortir son arme mais Ike n'était pas armé. Wyatt et Morgan étaient dans la salle à ce moment-là en train de dîner aussi. Morgan avait été nommé quelques semaines auparavant marshal adjoint par son frère Virgil ; il intervint et dit à Ike : "Ouais, fils de p***, tu peux avoir le combat que tu veux maintenant !" Ike sortit de la salle, Doc le suivit et lui demanda à nouveau de sortir son arme. Ike lui répéta qu'il n'était pas armé. Doc lui dit alors : " Toi le fils de p***, tire-toi et va chercher une arme !". Wyatt entraîna alors Doc ailleurs pour mettre un terme à cette altercation ; pendant ce temps Ike alla chercher son arme. A son retour, Wyatt retrouva Ike qui l'aurait alors menacé de régler ses comptes avec chacun d'entre eux au matin.

Virgil, en homme de loi responsable, calma le jeu en jouant une longue partie de Poker avec Ike, en compagnie de Tom McLaury et du shérif Behan. Il garda cependant son arme sur ses genoux durant la partie. Pendant ce temps Wyatt et Morgan allèrent se coucher.

Virgil Earp quitta Ike et Tom entre 6 et 7 heures du matin et rentra chez lui. Pour autant Ike n'alla pas se coucher et but beaucoup. Dans la matinée du 26, Ike récupéra son fusil Winchester au West End Corral où il avait laissé son chariot, et clama à qui voulait l'entendre qu'il cherchait Doc Holliday et les Earp afin de leur régler leurs comptes. Ce manège dura pendant plusieurs heures dans les rues de Tombstone, sans que Ike ne puisse mettre la main sur eux, alors même que de nombreux témoins les trouvaient sans problème pour leur rapporter ce qui se passait…

Vers 13 heures, Virgil se dit que ce remue-ménage n'avait que trop duré et décida d'intervenir ; il trouva Ike (en quelques minutes…) dans une allée de la quatrième rue, il le désarma sans peine et lui asséna un coup sur la tête avec son révolver. Ike fut ensuite déféré au tribunal pour violation de la loi sur le port d'armes en ville où il fut confié à la garde de Morgan. Virgil déposa le révolver et la Winchester de Ike au "Grand Hotel" et alla trouver le juge. Pendant ce temps au tribunal, Wyatt et Morgan menacèrent Ike qui bien sûr ne s'en laissa pas compter. Ike fut ensuite condamné à payer une amende de 25$ pour port d'armes à feu dans les limites de la ville.

En sortant du tribunal Wyatt, très énervé suite aux échanges verbaux qu'il venait d'avoir avec Ike, tomba nez à nez avec Tom McLaury. Pas de chance pour Tom, Wyatt s'en pris à lui et il s'ensuivit une violente altercation au cours de laquelle Wyatt asséna une gifle à Tom et dégaina son arme. Tom McLaury, comme toute personne en ville, n'était pas censé être armé, mais Wyatt Earp qui n'était alors plus officier de police, n'aurait pas dû l'être non plus… Wyatt assura plus tard que Tom avait une arme cachée sous sa chemise, il tenta de la lui faire dégainer pour pouvoir l'abattre en situation de légitime défense, mais Tom ne le fit pas. Très énervé Wyatt lui asséna alors un coup sur la tête avec son révolver puis partit fumer un cigare au Hafford's Saloon pour tenter de se calmer. Un témoin affirma par la suite que Tom McLaury vint déposer une arme au Capital Saloon juste après, très certainement pour ne pas donner à Wyatt Earp une autre occasion d'agir de la sorte.

Vers 14 heures Frank McLaury et Billy Clanton arrivèrent en ville. Ils firent une halte au "Grand Hotel" où ils furent rapidement mis au courant des brutalités commises par les Earp envers leurs frères. Bien qu'ils eussent dû laisser leurs armes comme la loi l'imposait, ils sortirent précipitamment toujours armés. Rejoints par Tom McLaury, ils se dirigèrent vers l'armurerie où ils achetèrent des munitions.

W
yatt Earp observa la scène. Comme je l'ai dit il n'était pas à ce moment là officier de police, il ne pouvait donc pas intervenir pour désarmer les deux nouveaux arrivants. Le cheval de Frank McLaury était sur le trottoir, Wyatt usa de ce prétexte pour montrer aux Clanton et aux McLaury qu'ils ne l'impressionnaient pas ; il alla déplacer le cheval de Frank. Ce dernier sortit alors précipitamment de l'armurerie ; Wyatt lui signifia qu'il enfreignait la loi avec son cheval, Frank obtempéra et le ramena dans la rue.

I
ke arriva à ce moment-là et entra dans l'armurerie. De son propre aveu, Ike voulut acheter un révolver mais, vu son état (Ike avait la tête bandée suite au coup de Virgil, il n'avait pas dormi la nuit précédente et était sûrement encore sous l'influence de l'alcool), le commerçant refusa de le lui vendre.

Tombstone, Allen St.

 

 

Les quatre hommes sortirent de l'armurerie et se dirigèrent vers le Dexter Corral qui faisait face au O.K. Corral dans la rue Allen. Il discutèrent un moment devant l'entrée du Dexter Corral où les Earp pensaient que Ike et Tom avaient laissé le chariot avec lequel ils étaient arrivés la veille. Tout pouvait alors laisser croire que les Clanton et les McLaury s'apprêtaient à quitter la ville. Ce que les Earp ignoraient c'est que le chariot se trouvait en fait au West End Corral situé un bloc au nord-ouest du O.K. Corral.

Aussi lorsque les quatre hommes traversèrent le O.K. Corral pour se rendre dans la rue Fremond, alors que la rumeur d'un règlement de compte se répandait en ville, le marshal Virgil Earp décida qu'il devait intervenir pour les désarmer.

 

 

Plan de Tombstone dans les années 1880

Les Clanton et les McLaury sont signalés dans la rue Fremont, sur un lot vide de 4m50 de large situé entre la galerie photographique de Fly et la maison de William Harwood, derrière le O.K. Corral. Il se trouve que c'est là aussi, à la pension de Fly, que loge Doc Holliday.

Ont-ils décidé à ce moment-là de quitter la ville ? C'est très probable ; le West End Corral où se trouve leur chariot se situe un demi bloc à l'ouest ; de plus Billy Clanton et Frank McLaury ont leurs chevaux avec eux. Frank se rend même pendant ce laps de temps à la boucherie de Bauer toute proche où il règle quelques affaires.

Quoi qu'il en soit, les Earp ont une vision des choses totalement différente. Virgil réunit Morgan et Wyatt au coin de la quatrième rue et de Allen, et nomme Wyatt marshal adjoint pour l'occasion. Il compte bien aller désarmer les Cowboys avant que les choses ne tournent mal. Ils remontent la quatrième rue en direction de Fremont et rencontrent en chemin Doc Holliday (tiens donc…). Doc compte bien en être et Virgil n'a d'autres choix que de le nommer marshal adjoint. Il lui confie le fusil de chasse qu'il a emprunté un peu plus tôt à la compagnie de diligence Wells, Fargo. Doc le cache sous son long manteau et le groupe poursuit sa route.

Entre-temps le shérif Behan, qui entretient des liens d'amitié avec les Cowboys, s'est décidé à intervenir. Vers 14h30 il rencontre Frank McLaury sur Fremont en train de discuter devant la boucherie de Bauer ; il veut le désarmer mais Frank refuse, prétextant qu'il ne cherche pas les problèmes et que les Earp doivent être désarmés d'abord (ce qui ne risque pas d'arriver étant donné que Virgil est le marshal). Sur ce Behan et Frank rejoignent Ike, Tom et Billy au lot vide. Behan demande alors aux gars de lui céder leurs armes. Ike lui dit qu'il n'est pas armé et Tom ouvre son manteau pour lui montrer qu'il ne l'est pas non plus. Billy lui est armé mais lui dit qu'il se prépare à quitter la ville.

Il est environ 15h, lorsque le groupe entend :

Here comes the Earp boys !
"Les Earp arrivent !".

Behan demande alors aux Clanton et aux McLaury de rester là, pendant qu'il va au devant des Earp pour les stopper. Arrivé au niveau du groupe, Behan leur dit qu'il a désarmé les Cowboys et que le problème est réglé. Les Earp et Holliday ne lui prêtent guère d'attention et continuent leur chemin. Cependant Wyatt range son arme dans la poche de son manteau (très certainement un Smith & Wesson 1869 American Model nickelé calibre .44, et non comme le prétend la légende un Colt "Buntline Special").

Le "gunfight"

Les Earp et Doc Holliday dépassent la galerie de Fly et se présentent devant le lot vide. Ils découvrent alors Ike au milieu du lot en train de discuter avec un certain Billy Claiborne ; à droite se trouve son frère Billy près du coin de la maison de Harwood côté rue. Frank et Tom McLaury sont un peu plus en arrière près de la maison. Billy et Frank ont leur cheval avec eux.

Virgil dit :     "Throw your hands up, I want your guns !"
                  "Les mains en l'air, je veux vos révolvers !"

Billy Claiborne, qui n'a rien à voir à l'affaire et n'est pas armé, s'enfuit. Soudain Virgil s'écrit :
                  "Hold on ! I don't want that !"
                  "Restez en place ! Je ne veux pas ça !"

Deux coups de feu sont tirés, presque simultanément. Puis le combat devient général. Billy Clanton, 19 ans, est touché à la poitrine, Frank McLaury à l'abdomen. Billy tente de répliquer avec son arme mais il est alors touché au poignet droit ; il prend son arme dans sa main gauche et tire. Ike, après s'être agrippé à Wyatt, prend la fuite en passant par la galerie de Fly et part en direction du O.K. Corral.

Billy est maintenant adossé à la maison de Harwood, il glisse lentement vers le sol mais continue à tirer. Frank s'est entre-temps déplacé vers la rue Fremont en s'abritant derrière son cheval qui s'enfuyait ; il se retrouve bientôt à découvert et tire alors vers Doc Holliday, la balle effleure sa hanche. Puis Morgan reçoit une balle à l'épaule droite. Virgil est touché à son tour au mollet d'un tir de Billy. Frank et Virgil tombent puis se redressent et continuent à tirer.

Doc a épuisé les munitions de son six coups, il prend alors le fusil de chasse et tire deux fois sur Tom qui s'est retrouvé à découvert lorsque le cheval de Billy derrière lequel il s'abritait s'est enfui. Tom est sérieusement touché sous l'aisselle ; il prends alors la fuite vers l'ouest en chancelant, il tombera quelques mètres plus loin au coin de Fremont et de la troisième rue.

Billy vient d'être touché à l'abdomen, il est assis sur le sol toujours adossé à la maison de Harwood. Il tente de tirer encore mais il est trop faible. Frank lui, gît de l'autre côté de la rue Fremont, une balle dans la tête.

La fusillade est terminée, elle aura duré 30 secondes pendant lesquelles 30 coups de feu auront été échangés. Tom et Billy seront transportés encore en vie dans la maison de Harwood. Tom y mourra quelques minutes plus tard ; Billy vivra encore 15 minutes. Il sera examiné par un docteur qui lui injectera de la morphine. Il aura le temps de dire qu'il a été assassiné et demandera que l'on éloigne la foule, pour avoir un peu d'air… Il mourra dans d'atroces souffrances.

Tom McLaury, Frank McLaury et Billy Clanton

Qui a tiré en premier ? Aucun des témoins qui ont assistés à la scène n'a pu le dire avec certitude.
Les Earp affirmèrent que Billy Clanton et Frank McLaury ont dégainé leurs armes les premiers et que Billy et Wyatt ont été à l'origine des deux premiers coups de feu. Ils affirmèrent aussi que Tom était armé et qu'il a tiré ; or sur le lieu de la fusillade on retrouva bien les révolvers de Frank et de Billy, deux Colt Frontier Six-Shooter de calibre .44-40, mais on ne trouva pas l'arme dont Tom se serait servi. D'aucun ont dit qu'on l'aurait subtilisée…
Du côté des Cowboys on affirma que tout le monde avait obtempéré à l'ordre de Virgil en levant les bras ou en montrant qu'il n'était pas armé. Puis soudainement Doc aurait ouvert le feu sur Frank, et Morgan sur Billy ; presque simultanément…

Que s'est-il donc vraiment passé ?

Essayons d'y voir plus clair. Lorsque les Earp et Holliday arrivent au lot vide, Virgil – le marshal de la ville – accompagné de trois adjoints tous armés (dont un "gunfighter" notoire et alcoolique) dit : "Les mains en l'air, je veux vos révolvers !". Que voilà un ordre équivoque… Le jeune Billy Clanton, certainement très nerveux voire angoissé, peut très bien avoir immédiatement porté la main à son arme dans le but de faire ce que le marshal lui demandait, la lui donner. Virgil et Wyatt ont certainement compris ce que Billy était en train de faire, mais Morgan et surtout Doc, qui n'attendaient que cela, n'ont pas cherché plus loin, ils ont dégainé leur révolver. Virgil leur a alors crié : "Restez en place ! Je ne veux pas ça !", mais c'était trop tard. Morgan et Doc ont ouvert le feu sur Billy et Frank qui venait de dégainer son arme pour se défendre. On connaît la suite…

Voilà ce qui s'est peut-être passé, ce 26 octobre 1881 vers 15h à Tombstone, Arizona. C'est une interprétation personnelle et vous avez le droit d'avoir la votre, de même que vous pouvez estimer que les Earp étaient dans leur droit ou bien qu'ils ont purement et simplement assassiné les trois Cowboys. A vous de voir…

 

 

 

Par N.F. - Publié dans : Histoires du Far West
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus